AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ROCHELLE ☸ did you hear the thunder, or the rain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 30/10/2013
Pseudo :
Multicomptes :
Crédits : laurachou
Âge :
Adresse :
Occupation :
Réputation :


MessageSujet: ROCHELLE ☸ did you hear the thunder, or the rain ?   Lun 17 Fév - 19:19


©️EMCLARKEDAILY (TUMBLR).

ROCHELLE MUNROSE

Je suis la lune qui éclaire la mer, je suis les odeurs de l'hiver, je suis le fracas des vagues contre la jetée, je suis le cri des goélands, je suis les embruns sur les rochers.
AGE › 28 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE › Née à Liverpool (Angleterre), un 29 Mai. NATIONALITÉ › Anglaise. ÉTAT CIVIL › Officiellement fiancée, officieusement séparée. OCCUPATION › Ornithologue. GROUPE › Sea horse.

⚓ raise the sail.

Depuis quand vivez-vous sur St Mary's ? Cela ne fait que quelques semaines que je suis arrivée. Je ne sais plus exactement. Il s'en est passé des choses depuis, j'ai l'impression que c'était hier et en même temps, que cela fait une éternité.

Pourquoi vivez-vous sur l'île ? C'est une histoire un peu compliqué, à vrai dire. Mon.. ex-fiancé est originaire de Saint Mary's. Lorsque nous avons commencé à parler du mariage, il nous a semblé être une bonne idée de se marier ici et, dans la foulée, d'emménager sur l'île. En plus de cela, c'était une bonne opportunité pour moi, car l'île est remarquable pour les oiseaux qui y vivent. En tant qu'ornithologiste, je ne pouvais pas passer à côté... Et lui voulait retrouver son île. Tout le monde était content, en théorie. Sauf qu'au final, une fois arrivés ici, de mariage il n'y a pas eu. C'est une décision que nous avons pris ensemble, bizarrement. Comme si, confrontés à ce qui allait arriver, nous nous sommes tous les deux rendus compte qu'aucun de nous n'était vraiment prêt à se marier. J'ai donc décidé de prendre une chambre dans une auberge, en attendant mieux. Quoiqu'il en soit, maintenant que je suis engagée dans un travail de recherche ici, il n'est plus question de partir.

Appréciez-vous votre quotidien ici ? C'est vrai que ce n'est pas forcément facile tous les jours... Tout le monde connaît la famille de mon ancien fiancé, tout le monde a entendu parler de notre histoire, et maintenant je dois y faire face toute seule. C'est compliqué, dirais-je. Mais vivre sur l'île, c'est vrai que c'est agréable, tout est proche, et bien sûr les paysages sont magnifiques. J'emprunte généralement le vélo pour me déplacer, quand la météo le permet. Je m'inquiète juste de savoir si je ne vais pas trop vite tourner en rond ici...

Quelle est votre place parmi les habitants ? Toute fraîchement arrivée, je ne connais encore que peu les habitants de l'île, et pourtant eux semblent tous déjà m'avoir repérée.. En tant qu'ex-fiancée de l'un des enfants de l'île, pourrait-on dire, et par conséquent belle-fille de l'une des familles les plus influentes et omniprésentes de Saint Mary's, ce n'est pas forcément étonnement. Je pense qu'ils ont pas mal entendu parler de moi et pas forcément en bien, étant donné ma relation avec Callum.
Quels lieux aimez-vous fréquenter ? Ces derniers temps, c'est avant tout à l'auberge où je réside, au Tolman Inn, que je passe une conséquente partie de son temps. Mis à part ça, j'aime particulièrement les promenades à vélo à travers l'île, où que ce soit. Bien entendu, j'aime aussi prendre un moment quelque part dans la cambrousse, simplement pour observer et photographier les oiseaux que je vois. Callum avait d'ailleurs pris l'habitude de dire que je les préférais à lui..


⚓ the great escape.

PSEUDO/PRÉNOM › Mariko mon capitaine.
PRÉSENTATION PERSONNELLE › Administratrice slash despote en ces lieux, actuellement âgée de 59 balais (auquel on soustrait 2, on multiplie le résultat par 2 puis on divise  par 6 et vous devriez trouver mon âge véritable ). J'habite dans le sud de la France en règle générale, au soooleil (comme le chantait Jenifer pour les plus vieux d'entre vous), mais je migre parfois vers l'ouest. J'alterne des phases de procrastination intense et d'activité un peu frénétique, et j'aime un peu trop manger et dormir. Et je vous aime déjà tous  
AVATAR › Emilia Clarke.
MOT DE LA FIN › Bienvenue par ici ! (Si vous comptez vous lancer dans la lecture de ma fiche, sachez qu'elle consiste essentiellement en petits pâtés indigestes. Enjoy !)


Dernière édition par Rochelle Munrose le Mar 11 Mar - 17:42, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lajetee.forumactif.org

avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 30/10/2013
Pseudo :
Multicomptes :
Crédits : laurachou
Âge :
Adresse :
Occupation :
Réputation :


MessageSujet: Re: ROCHELLE ☸ did you hear the thunder, or the rain ?   Mer 19 Fév - 8:26


©EMCLARKEDAILY (TUMBLR).


Rochelle est originaire d'une petite ville à proximité de Liverpool, où elle a vu le jour. Fille unique, elle a toujours eu avec ses parents une relation particulière, puisqu'elle n'a jamais été véritablement proche ni de son père, ni de sa mère. De nature très indépendante, elle a très vite chercher à s'en départir. Non pas parce qu'elle ne s'entendait pas avec eux, mais simplement parce qu'elle préférait vivre sa vie de son côté et voler de ses propres ailes. Adolescente, elle a eu quelques années difficiles, où elle n'était pour ainsi dire jamais chez elle, préférant au domicile familial les appartements de ses amis. Lorsqu'elle a fait part de son envie de quitter la maison de ses parents, ça n'a surpris personne : c'était déjà presque le cas de toute façon. Ils l'ont assez mal vécu pendant un moment, mais ont fini par l'accepter et depuis leurs relations se sont pacifiées, et restent tout à fait cordiales. Elle rentre de temps en temps, pour les fêtes de fin d'année, leurs anniversaires respectifs... Et cela lui convient parfaitement. Elle n'a jamais été très tournée vers la famille de toute façon, n'ayant que deux cousins avec qui elle ne s'est jamais trop entendue. Autant dire que sur Saint Mary's, où tout le monde semble se connaître, elle est complètement dépaysée.

C'est ainsi qu'à l'âge de dix-huit ans, elle a quitté le domicile familial pour aller vivre à Liverpool, où elle a commencé des études de biologie, avant de se spécialiser dans l'ornithologie. L'observation des oiseaux la passionne et la fascine. Elle s'est rapidement plongée complètement dans ses études, ayant tout d'un rat de bibliothèque. Rochelle pouvait passer des journées entières à la bibliothèque universitaire, de l'ouverture à la fermeture, à réviser ses cours ou lire tout ce qui lui tombait sous la main. Elle obtint sans le moindre problème son diplôme et s'orienta vers une carrière de chercheuse dans ce domaine particulier, avec déjà quelques publications à son actif dans des revues scientifiques. Cela n'a surpris personne : Rochelle est quelqu'un de très pragmatique, rationnelle dans son approche de la vie. Si, dans son adolescence, elle a pu faire quelques frasques, elle se laisse rarement dépasser par les événements et quand cela arrive, le vit plutôt mal. Terriblement perfectionniste, elle a une idée bien carrée de ce que doit être sa vie et son travail, et ne supporte pas quand cela va de travers.

"Control freak", c'est le mot que vous cherchez. Rochelle a besoin de savoir comment les choses vont se passer et surtout, de pouvoir les maîtriser. Autant dire que depuis son arrivée sur Saint Mary's, elle n'a pas d'autre choix que de prendre sur elle. Accepter sa séparation d'avec Callum a été une première étape difficile : elle qui s'était déjà imaginée vivre avec lui pour toujours, avait dû admettre que cela n'allait pas être possible. Depuis la rupture de leurs fiançailles, elle se concentre plus que jamais sur son travail de recherche. Ça lui change les idées, plutôt que de ruminer ce qu'elle considère comme un échec. Non pas qu'elle se sente coupable de leur rupture, non. Mais cela ne correspond simplement pas aux plans qu'elle souhaitait mettre en œuvre. Depuis son arrivée sur l'île, il y a bien trop de choses - à son goût - qui lui échappent, et si Rochelle fait de son mieux pour prendre sur soi, c'est loin d'être facile tous les jours. Mais bizarrement, une part d'elle semble prendre presque plaisir à ressentir ce petit frisson d'excitation quand tout ne va pas "comme prévu" et qu'elle se laisse un peu aller.

Rochelle et Callum ont décidé ensemble de venir vivre à St Mary's. Evidemment, elle considère que c'était avant tout pour lui, originaire de l'île. Elle aurait pu trouver un sujet d'études ailleurs, mais il s'est avéré qu'en connaissance de cause, elle a préféré s'intéresser aux oiseaux marins vivant sur l'archipel. Maintenant qu'ils se sont séparés, il lui arrive de se demander si c'était vraiment la meilleure idée que de venir ici, mais il est trop tard pour changer d'avis. Au début, elle a reproché à Callum sa solitude naissante. Elle était venue ici avant tout pour rester avec lui, et désormais se retrouvait toute seule, dans un environnement où elle ne connaissait personne. Maintenant, elle ne lui en veut plus, sachant pertinemment que c'est une décision qui est aussi venue d'elle. Il ne l'a pas forcée, elle a fait ce choix, consciente des risques. Et puis finalement, elle ne s'intègre pas si mal que ça. Bien sûr, tout le monde la connait et est au fait de sa relation avec le fils Oakley, mais finalement ça ne la dérange pas plus que ça. Elle fait partie d'une petite équipe de chercheurs, résidents sur l'île, avec qui elle s'entend plutôt bien. De toute façon, lorsque les êtres humains la fatiguent trop, elle trouve toujours son repos dans l'observation des oiseaux ou les promenades à vélo.



« You were a stranger in my phonebook I was acting like I knew. »

Tolman Inn, il y a une semaine.

La clé tourna dans la serrure de la chambre numéro cinq de Tolman Inn. Rochelle la poussa délicatement du coude, les mains chargées de multiples bagages. Elle n'avait pas pu tout emmener, mais en avait pris le maximum. Il était hors de question pour elle de multiplier les allers-retours chez Callum, la personne au monde qu'elle avait peut-être le moins envie de voir ces derniers jours. Quoique, c'était assez aléatoire. Il la hantait, de jour comme de nuit. Parfois en bien, quand les souvenirs nostalgiques des années passées ensemble remontaient à la surface, et parfois en mal, quand elle pestait contre lui d'être qui il était, tout simplement.
Elle s'avança dans la pièce. La pièce était, certes, peu spacieuse, mais le confort spartiate qui s'y offrait conviendrait, le temps pour Rochelle de se retourner. Après la séparation, il était apparu comme une évidence qu'elle ne pouvait pas rester à la maison qu'ils partageaient. Tout le monde lui avait conseillé cette auberge et elle voyait désormais pourquoi. C'était exactement ce qu'il lui fallait, de la vue sur la mer au linge de lit brodé de fleurs. Le charme à l'anglaise. Elle posa ses valises sur le sol et s'affala en un soupir sur le lit. Et alors qu'elle était allongée là, elle se repassa le film des dernières semaines, au gré des pensées qui affluaient dans son esprit. Les changements avaient été nombreux, un peu trop peut-être même. Sur l'île, le dépaysement était total, mais tout était si différent ce à quoi elle s'attendait. Impossible pourtant de déterminer ce qu'elle espérait trouver ici, mais ce qui était certain, c'est que ce n'était pas ça. Elle ne voyait pas cela comme un point positif ou négatif, non. C'était simplement un constat : elle ne pensait pas que les choses évolueraient ainsi. En fait, c'était bien simple, personne ne s'en doutait. Qui aurait pu imaginer que les si parfaits Callum et Rochelle, bientôt Mr. et Mrs. Oakley, se séparaient à quelques jours du mariage ?
Les yeux de Rochelle se posèrent sur la robe de mariée, encore emballée. Sa robe. Elle s'empara de son téléphone portable, parcourut son répertoire et s'arrêta au nom de Callum. Elle appuya sur la touche appel et raccrocha tout aussi immédiatement. Elle préféra un simple message, qui n'attendait ni commentaire ni réponse de sa part : "Je suis bien installée à l'auberge. A bientôt, bises."
Rochelle ignorait pourquoi elle avait fait cela. Probablement pour maintenir un semblant de lien trop ténu, qui n'existait peut-être même déjà plus, qui s'était effacé quand il avait prononcé ces quelques mots :
« On ne peut pas se marier. » Et qu'elle avait acquiescé, au pied du mur, face à la cruelle évidence ; elle était absolument du même avis.

Ces années de vie commune se résumaient donc maintenant à un numéro dans un téléphone portable et une robe de mariée qu'il allait falloir renvoyer. Rochelle soupira encore une fois, face au passé mais surtout, à la question de son avenir ici, dont elle ignorait encore tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lajetee.forumactif.org
 

ROCHELLE ☸ did you hear the thunder, or the rain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la jetée :: AN AWESOME WAVE :: Fiches validées-